Previous Article Next Article Bouygues Telecom opte pour une expérimentation 5G à Bordeaux
Posted in Actualités

Bouygues Telecom opte pour une expérimentation 5G à Bordeaux

Bouygues Telecom opte pour une expérimentation 5G à Bordeaux Posted on juillet 16, 2018Leave a comment
Grand passionné d'high tech, et plus particulièrement par les appareils technologiques et mobiles (téléphone, tablette et pc), j'ai choisi de partagé ma passion au travers de ce modeste blog. Qui je l'espère, vous satisfera !

L’opérateur de téléphonie mobile Bouygues Telecom a lancé en début du mois de juillet une expérimentation inédite. La ville de Bordeaux a accueilli en effet la première expérimentation 5G réalisée dans les conditions réelles. De vrais équipements ont été utilisés sur le réseau.

Bouygues Telecom

Une démonstration des prouesses de la connexion 5G

L’expérimentation a eu pour cadre le musée d’art contemporain de la ville de Bordeaux. Deux conducteurs ont été mis aux commandes de deux voitures. Ces véhicules ont été télécommandés à distance pour s’affronter sur une dizaine de kilomètres. La première voiture à gauche est équipée d’une connexion 5G alors que la seconde à droite est en mode 4G. L’image de la première voiture est précise, nette et rapide. A l’écran, les images de la voiture en 4G sont plus floues et très lentes. Le défilé des images est de mauvaise qualité. On note aussi pendant la démonstration que le conducteur utilisant la 5G a évité facilement la déviation. Cette démonstration hors des laboratoires de Bouygues Telecom atteste de la réelle potentialité de la prochaine norme 5G de la téléphonie mobile. Cette connexion va permettre un accroissement véritable des débits de la connexion ainsi qu’une réactivité en direct. L’expérimentation en 5G a permis aux experts de Bouygues Telecom de procéder à des ajustements. Il faut noter que cette expérimentation est la toute première que ce soit pour Bouygues Telecom, Orange ou SFR.

Un avantage réel de la connexion 5G

La 5G est la meilleure solution pour pouvoir désengorger les zones assez denses. Le gouvernement français s’était entendu avec les opérateurs de téléphonie mobile afin que tout le territoire soit quadrillé. Les fréquences actuelles octroyées par le gouvernement ont été prorogées sur une durée de dix ans. En renonçant à une quelconque manne financière, les opérateurs se sont engagés à accélérer rapidement la couverture de toute la France en 4G. Bouygues Telecom envisage déployer sa connexion 5G sur tout le réseau afin de permettre aux citoyens d’avoir un bon débit de connexion. Il promet mettre rapidement ses antennes au niveau. Il espère que les modalités d’attribution des fréquences par le gouvernement ne seront pas soumises à des enchères. En effet, le gouvernement par le passé avait effectué de réelles enchères pour attribuer des fréquences aux opérateurs.

La connexion 5G aura du plomb dans l’aile

Le directeur réseau de Bouygues Telecom a affirmé que les différents déploiements de cette connexion iront beaucoup moins vite car les citoyens attendent moins la 5G. Pour l’heure, des experts s’évertuent à identifier de nouveaux modèles économiques pour la viabilité de ce service. En principe, il n’y aura pas de grands changements dans le quotidien du grand public. La 5G servira principalement à désengorger les zones assez denses. Les zones à cibler sont prioritairement celles où la connexion 4G est insuffisante. Il sera dès lors assez difficile de procéder à une surfacturation des nouveaux débits. Plusieurs solutions seront identifiées pour permettre à l’opérateur de pouvoir développer d’autres nouveaux services. Il a été d’ailleurs conclu avec Exelus un partenariat dans le domaine de la télémédecine. Une solution assez intéressante va permettre par exemple à un médecin urgentiste d’accompagner à distance les premiers soins de secours d’un ambulancier. Tout sera mis en œuvre afin que les comptes de l’opérateur n’en souffrent pas trop. Le dirigeant de la société, Olivier Roussat, a certifié Bouygues Telecom ne connaîtra ni de hausse ni de baisse de ses investissements. La balle est désormais dans le camp de l’Arcep. Des dispositions urgentes doivent être prises afin que des fréquences soient octroyées pour le déploiement à grande envergure de la connexion 5G.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *